24/01/2017  Enseignement général

Rencontre avec Antony Magnier, metteur en scène

magnier1

Le Lundi 9 janvier, nous avons eu le privilège de rencontrer le metteur en scène de Roméo & Juliette,  Anthony Magnier.
Le projet d'Anthony Magnier pour le spectacle Roméo & Juliette a duré environ un an.  Au départ, il lui a fallu  trouver de l'argent pour financer son projet, puis quand il en a trouvé, il a pu passer des auditions pour choisir ses comédiens.
Au mois de Mai, la troupe a commencé à travailler le texte, se demandant ce qu'une phrase signifiait, comment faire ressentir une émotion dans un passage... Puis, à la Toussaint, ils ont commencé à jouer le texte, à faire vivre leurs personnages. Ils ont aussi travaillé le jeu des lumières à ce moment-là. Le 3 janvier, la troupe a peaufiné sa  création.
Le réalisateur voulait un spectacle qui dure moins de deux heures et "ça n'a pas été facile" a-t-il dit. 
Dans cette  troupe, il y a 6 comédiens et 1 musicien. En effet, dans le spectacle, Anthony a voulu intégrer de la batterie. Cela permet de mieux faire ressentir les sensations de certains moments.
Cette année, la troupe va se rendre au Festival d'Avignon. Roméo et Juliette sera joué entre le 20 et 25 Juillet 2017.

Pendant notre rencontre avec Anthony Magnier, les élèves, qui n'avaient pas encore vu la représentation du spectacle, lui ont posé des questions :

Pourquoi avoir choisi Roméo et Juliette ?
J'ai beaucoup aimé l'adaptation de cette œuvre au cinéma avec Leonardo DiCaprio. Je n'ai pas vraiment vu de représentation réussie de Roméo et Juliette donc j'ai voulu prendre des risques. Et j'aime bien me donner des défis à surmonter.
Dans Roméo et Juliette (version anglaise) il y a des blagues anglaises. Comment avez-vous réussi à les traduire ?
J'ai essayé de traduire les blagues en français et quand je n'y arrivais vraiment pas, et bien je n'avais pas le choix : je les ai supprimé. 
Comment définir en 3 mots votre pièce ?
Touchant - Troupe - Drôle
Comment vous êtes-vous démarqué des autres prestations de "Roméo et Juliette" ?
On ne se démarque pas des autres. On l'a fait parce que la pièce nous parle et pas pour une autre raison.
Est-ce que vous vouliez faire ressortir un thème particulier (humour, tristesse...) ?
Ça n'était pas l'objectif de faire ressortir un domaine plus qu'un autre mais il ne fallait pas passer à côté des sentiments évoqués dans cette pièce.
Est-ce comme dans "Un fil à la patte" ? Est-ce qu'il y a un comique de bruitage ?
Non, il n'y en a pas mais, en revanche, il y a plus du comique de gestuelle.
Pourquoi avoir choisi Fougères ?
(rire) Et bien parce qu'il y a Laurent (le directeur du Centre Culturel de Juliette Drouet). On m'a demandé de venir et j'ai accepté. Nous nous connaissons de longue date et il apprécie mon travail.
Quels sont les choix en matière de costumes ?
On a pris du sobre pour l'esthétique. Les couleurs tournent autour du noir, du gris, du blanc, quelques fois du rouge... Mais pendant le bal, il y a une explosion de couleurs.
Pourquoi avoir intégré un batteur dans cette pièce ?
Il ne fait pas que jouer de son instrument. Certes, la batterie a pour but d'amplifier les sentiments que va ressentir le public mais le batteur à aussi un rôle théâtrale. Axel Hache, le batteur, a fait du théâtre et c'est ce qui a permis au metteur en scène de l'intégrer dans la troupe. Pour synchroniser la musique et la comédie des acteurs, ça n'a pas été facile. 
Le décor est-il sobre ou recherché ?
Il est plutôt sobre. On peut le changer facilement , car ce sont de grands panneaux de 3 mètres de hauteur.
Il y a-t-il eu des difficultés de mise en scène ?
Je tiens d'abord à signaler que j'ai de la chance de travailler avec des comédiens. Comme pour tout le monde, on a eu à des moments des difficultés à avancer dans notre pièce mais au final, on a réussi à rattraper notre retard. A chaque spectacle, j'ai l'impression de conquérir l'Everest, à chaque fois je dois surmonter des obstacles.
Pensez-vous faire une autre pièce après ?
Je n'en ai aucune idée...
Quels spectacles tournent encore en ce moment ?
"Othello" de William Shakespeare, "Andromaque" de Jean Racine, "Un fil à la patte" de Georges Feydeau et "Roméo & Juliette" de William Shakespeare. En tout il y a 32 comédiens, 2 régisseurs, deux costumiers...
Etes-vous satisfait de ce que vous pensiez que la pièce allait donner ?
Je ne voulais pas vraiment y penser. J'ai préféré construire avec les acteurs voir au final ce que cela pouvait donner.
C'est sur cette note positive qu'Anthony Magnier a quitté les élèves de l'option théâtre et ceux de l'Art du spectacle.
Carla & Sandrine

Nos Actualités

Général

formation_delegue
09NOV2017

Formation des délégués

Les délégués de classe de 2nde au cœur de la citoyenneté : Accompagnés par leurs professeurs principaux, les...
Lire l'article

Technologique

stav_landivy5
20OCT2017

Les BAC STAV en immersion dans un territoire rural

Pour leur début de formation en BAC STAV, les jeunes ont découvert du 16 au 20 octobre la commune de Landivy en Mayenne....
Lire l'article

Professionnel

semaine_europe2_600
27OCT2017

Ça bouge sur le site St Aubin

Presque deux mois se sont écoulés et les élèves ont déjà eu l'occasion de vivre une multitude de temps forts et...
Lire l'article

Supérieur

journee_cof
06OCT2017

Journée conférence : La 3ème édition se prépare...

Le 15 mars 2018, le lycée Jean-Baptiste le Taillandier, site Notre Dame des Marais, met en œuvre une journée de...
Lire l'article
JBLT

©2015 / Mentions légales / Plan du site / Propulsé par e-majine / Réalisé par StartUp